Résumé du rapport de recherche – Aîné.e.s LGBT : favoriser le dialogue sur la préparation de leur avenir et de leur fin de vie, et la prise en charge communautaire – volet montréalais


Les  aîné.e.s  lesbiennes,  gais,  bisexuel.le.s  et transsexuelles/transgenres  (LGBT)  constituent  une  population  croissante rencontrant  des  défis  particuliers.  Comparativement  aux  hétérosexuel.les  du  même  âge,  les  aîné.e.s  LGBT  sont  plus susceptibles  de  vieillir  seul.e.s  et  avec  un  soutien  limité, notamment  en  raison  de  la  fragilisation  des  liens  avec  leurs familles d’origine suite au coming out. Il y a également une plus grande méfiance de leur part à utiliser les services sociaux  et  de  santé  qui  résulte  des  expériences  antérieures  d’homophobie  et  de  transphobie, et  du  fait   que l’organisation des services n’est pas toujours adaptée à leurs réalités sociales. Qu’en est-il  des  défis  qui  se  présentent pour  les  personnes  aînées  LGBT  dans  la  préparation  de  leur  fin  de  vie?  Comment  abordent-elles  les  soins  de  santé  et palliatifs à venir, la perspective de vivre dans les résidences pour personnes âgées et les arrangements de fin de vie tels que la complétion des testaments et des arrangements préfunéraires?

Voir la ressource